Nous vous avions laissé à Guadalajara, il y a déjà une quinzaine de jours ! Depuis nous avons fait un peu de chemin : visité la jolie ville de Puebla avec ses 70 églises et temples, ses azulejos (mosaïque de faïence) ; Oaxaca (se prononce Oiraca) avec son grand marché couvert où les vendeurs proposent de goûter aux "chapulines" (sauterelles grillées, mais le matin au petit déj' on a pas accroché ! ) et son bel artisanat textile et de poterie ; la cité zapotèque de Monte Alban, première approche des civilisations méso-amérindiennes ; San Cristobal de las Casas, jolie ville coloniale (dans laquelle on trouve une patisserie française, un vrai régal ! ). Puis nous sommes entrés dans le monde fascinant des Mayas à Palenque, site archéologique au milieu de la jungle tropicale, et à Chichen Itza. On se serait crus dans le dessin animé qui a bercé notre enfance, "Les Cités d'Or", il ne manquait plus que le grand condor ! Après ces visites "culture", nous avons décidé de pousser jusqu'à Cancun, afin de voir de près la mer des Caraïbes. Et là ce n'était plus de la culture, mais du culturisme ! Américains body buildés (et stéroïdés), petites pépées gonflées et botoxées, bref, tout ce qu'on aime ! Mais bon, les garçons ont profité de la piscine, du terrain de foot pour se faire des copains, et de la mer, très agitée du reste !  

Depuis lundi nous avons repris la route pour Mazatlan ; nous avons eu par téléphone des nouvelles de notre camping-car, elles ne sont pas très bonnes ! Les mécanos ont passé le camion à la valise électronique, aucune faille n'en ressort ! Ils pensent que ça vient de la transmission, mais comme le système leur est inconnu, ils ne peuvent rien faire. Nous sommes toujours en contact avec un mécanicien français Mercedes, et nous espérons qu'il pourra nous aider de France, nous dire ce qu'il faudrait faire afin que nous puissions l'expliquer ici, mais je vous avoue que nous n'avons pas beaucoup d'espoir. On s'est posé de nombreuses questions ces derniers temps : si la boîte à sardines ne repart pas, on fait quoi ? On rentre, en la laissant en storage ? On continue en avion et voiture de location ? On achète une voiture ? L'envie de continuer est très forte, pour ma part je n'ai pas envie de rentrer maintenant, même si je vous aime tous énormément ! J'aurai vraiment un sentiment d'inachevé et d'échec. Alors on s'accroche, on se soutient, on se dit qu'il y a forcément une solution... on se dit qu'on va la trouver.

Vous me voyez désolée de ne pas mettre de photos cette fois, mais je rencontre quelques problèmes sur le blog aujourd'hui, je n'arrive pas à les télécharger. Dès que je pourrais je me ferais pardonner ! 

Merci à tous pour vos messages sur le blog et sur facebook les amis, prenez soin de vous.